Aller au contenu
Attention: Afin d'améliorer l'expérience utilisateur sur ce site, nous utilisons cookies.

Notre récit

illustration de GREAT TASTE

GREAT TASTE

no waste

Le récit de Herwig

Les enfants naissent-ils dans les choux ? Non, bien sûr. Mais on pourrait quasi le penser de Herwig Dejonghe, durant des années CEO de Pinguin et aujourd'hui entrepreneur indépendant dans le monde des légumes surgelés. Et s'entretenir avec lui donne envie de se précipiter au supermarché le plus proche pour acheter un stock de légumes surgelés. Son récit est inspirateur, jugez plutôt.

 

Mangez plus de légumes

« Les gens ont bien conscience du fait qu'ils doivent manger plus de légumes, mais ils ne le font guère. Ou plutôt, ils ne varient pas assez », dit tout d’abord Herwig. « Ils s'en tiennent souvent aux laitues, tomates et carottes, parce que préparer des légumes chauds prend plus de temps. Alors que les brocolis, choux-fleurs, petits pois, choux de Bruxelles, poireaux, etc. contiennent de grandes quantités de vitamines. C’est pourquoi nous les encourageons à consommer des légumes surgelés frais. De plus, ils sont rapides à préparer, que vous décidiez de les servir seuls ou de les intégrer dans des préparations. »

Great taste

Herwig le déplore, mais c’est un fait : les préjugés dont les aliments surgelés font l'objet ont la vie dure. « Il est difficile de convaincre les gens du fait que les légumes surgelés sont aussi sains que les légumes frais vendus dans les magasins. Pourtant, c'est une réalité. Nos installations de production sont situées à proximité des champs où les légumes sont cultivés, afin que ceux-ci puissent être surgelés dans les plus brefs délais, sans adjonction d'additifs. Ils passent pour ainsi dire de la nature à l'assiette, de sorte que leurs vitamines et substances nutritives sont parfaitement conservées. Tout comme leur goût : l'argument selon lequel les légumes surgelés perdraient leur goût est inexact. Ce qui importe, c'est de préparer les légumes surgelés de la bonne manière. » Pinguin blanchit à l'avance la plupart des légumes. Une cuisson trop longue est par conséquent néfaste pour leur qualité. Si vous tenez compte de cette recommandation, vous servirez véritablement des légumes à la fois sains et délicieux.

No waste

Outre l'excellente qualité et le goût, Herwig souligne également l'aspect durable : « Il y a beaucoup à faire à notre époque pour éviter les gaspillages de nourriture. Avec des légumes surgelés, on limite fortement les pertes. Les légumes destinés à être surgelés frais ne poussent qu'en saison, mais ils peuvent être mangés toute l'année. Il n’y a donc que peu d'excédents. De plus, nous utilisons également les légumes qui ne sont pas bien formés. Ce qui reste est généralement utilisé pour nourrir les animaux. Troisième argument qui fait des légumes surgelés des produits durables : le consommateur peut sortir de son congélateur la portion de légumes dont il a besoin, ni plus ni moins. Là aussi, on évite le gaspillage. » À la question de savoir si les principes de développement durable sont également appliqués chez les agriculteurs, Herwig répond : « Les agriculteurs savent qu'ils doivent gérer leur environnement de façon durable et utilisent les techniques les plus récentes pour travailler de manière écologique. La certification est vraiment très sévère. »

Innovation continue, pour une qualité toujours meilleure

« Depuis ses débuts, Pinguin cherche à améliorer les techniques et les rendre plus durables », dit encore Herwig. « Pour nos agriculteurs et naturellement aussi pour la production. Pinguin a fait œuvre de pionnier : elle est la première entreprise à avoir surgelé des légumes à l'échelle industrielle en Belgique. Depuis lors, la technique a été continuellement affinée, de sorte que nous sommes en mesure de traiter plus de légumes en moins de temps. La qualité bénéficie fortement de nos innovations : plus vite nous pouvons récolter et surgeler, meilleurs sont les légumes que nous offrons au consommateur. »

Le pingouin, symbole de nature intacte

Enfin, une question pour un collaborateur intimement convaincu de la qualité des produits Pinguin : d'où vient le nom ? « Le pingouin vit dans l'Antarctique, le « congélateur naturel » du monde. Pour nous, Antarctique est synonyme de pureté et de nature intacte, et donc aussi d'écologie. Le lien avec notre marque est donc évident. De plus, le pingouin est un petit animal sympathique. Il correspond au rayonnement que nous souhaitons avoir », dit en riant Herwig.